contact@la-recherche-du-savoir.fr

Les bienfaits du rhodiola rosea (orpin rose)

Les bienfaits du rhodiola rosea (orpin rose)

La rhodiola rosea est la plante adaptogène la plus utilisée après le panax ginseng. Son coût est relativement modique par rapport au ginseng (ce qui la rend intéressante pour les étudiants).

Bref historique de la rhodiola

Utilisée dès la médecine grecque ancienne (Mell, 1938), on la retrouve mentionnée dans des ouvrages à travers les siècles : le médecin grec Dioscoride (20-90 après J-C) l’évoque très tôt sous le nom de Rodia riza. En Angleterre, elle est évoquée sous l’appellation lignum rhodium. En France, la rhodiola est mentionnée au XIXème siècle comme tonifiant pour le cerveau (Virey, 1811). Elle est aussi connue dans la région alpine de l’Allemagne pour être efficace contre les maux de tête (Strigl, 1928).

Les effets positifs sur la santé de la rhodiola semblent à présent attestés par des études scientifiques menées sur l’homme. Ainsi, la rhodiola paraît efficace contre la fatigue :

Études démontrant l’efficacité de la rhodiola contre la fatigue

Une étude de 2012 menée sur 101 sujets montre qu’une supplémentation de 2 x 200 mg de rhodiola rosea a des résultats systématiquement positifs : elle diminue le stress, améliore l’humeur et la capacité de travail.[1] Cette étude souffre néanmoins de l’absence d’un groupe de contrôle placebo et paraît donc moins probante que les autres.

Une étude de 2000, plus rigoureuse (car menée en double-aveugle, avec placebo), a montré qu’une supplémentation en rhodiola (100mg) pendant une période d’examens améliorait les capacités cognitives et le bien-être, tout en diminuant la sensation de fatigue. Les résultats aux examens étaient supérieurs de 8,4 % pour le groupe rhodiola, par rapport au groupe placebo.[2]

Une autre étude de 2000 réalisée par l’Université médicale d’Arménie a été menée sur 56 jeunes médecins en bonne santé. Affectés au service de nuit, ces soignants ont reçu une supplémentation de 170 mg de rhodiola (dont 4,5 mg de salidroside), et ce pendant deux semaines. Les résultats ont été positifs : l’effet “anti-fatigue” a été significatif (d’après les tests de référence effectués), tandis que la performance générale sur les tâches liées au travail a été améliorée d’environ 20 %. Aucun effet secondaire n’a été remarqué. L’étude a été réalisée avec double aveugle, ce qui est gage de sérieux.[3]

Une étude russe de 2003, menée auprès de 161 cadets de l’armée, a montré que 5 jours de supplémentation en rhodiola réduisaient significativement la fatigue et améliorait le bien-être, dans les 2 heures suivant l’ingestion (l’effet bénéfique de la supplémentation persistait jusqu’à la fin de la supplémentation) : l’indice antifatigue mesuré pour l’expérimentation a estimé celui du groupe placebo à 0.9046, tandis que les deux groupes rhodiola avaient un indice situé entre 1.0195 et 1.0385. Les aptitudes au travail de réflexion étaient accrues par rapport au groupe placebo.[4]

Autres effets positifs de la rhodiola

Cette liste n’est pas exhaustive, puisque d’autres études confirment que la rhodiola rosea réduit le stress et la fatigue, augmente la sensation de bien-être. Plus encore, elle diminuerait les états dépressifs [5] et améliorerait la récupération physique après le sport.[6]

Hélas, nous n’avons pas de marque spécifique à vous conseiller (nous souhaitons aussi rester indépendant et ne pas influencer votre choix). Faites attention à ne pas prendre un produit de mauvaise qualité. Surveillez aussi les excipients (assurez-vous qu’il n’y ait pas de dioxyde de titane, une nanoparticule controversée).

En conclusion, cette plante peut avoir effets positifs sur votre état de santé. Attention toutefois : utiliser une plante n’est pas anodin, et peut comporter des risques. N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin.


[1] “Therapeutic effects and safety of Rhodiola rosea extract WS® 1375 in subjects with life-stress symptoms–results of an open-label study”, Phytother Res. 2012 Aug;26(8):1220-5. doi: 10.1002/ptr.3712. Epub 2012 Jan 6.

[2] “A double-blind, placebo-controlled pilot study of the stimulating and adaptogenic effect of Rhodiola rosea SHR-5 extract on the fatigue of students caused by stress during an examination period with a repeated low-dose regimen”, Phytomedicine. 2000 Apr;7(2):85-9.

[3]

[4] “A randomized trial of two different doses of a SHR-5 Rhodiola rosea extract versus placebo and control of capacity for mental work”, Phytomedicine. 2003 Mar;10(2-3):95-105.

[5] “Clinical trial of Rhodiola rosea L. extract SHR-5 in the treatment of mild to moderate depression”, Nord J Psychiatry. 2007;61(5):343-8.

[6] “Effects of chronic Rhodiola Rosea supplementation on sport performance and antioxidant capacity in trained male: preliminary results”, J Sports Med Phys Fitness. 2010 Mar;50(1):57-63.

Suivre et partager :
error

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *