contact@la-recherche-du-savoir.fr

L’origine du monde dans le Coran

L’origine du monde dans le Coran

« Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte [ratqan :رَتۡقًا] ? Ensuite, Nous les avons séparés [fa fataqnā :فَفَتَقْنَا](…) »

Coran, sourate 21, « Al-Anbiyā’ » (Les prophètes), verset 30

Le mot arabe « ratqan » [رَتۡقًا], utilisé ici, désigne une masse initiale unique, dont les éléments étaient soudés entre eux de façon inséparable.

Le mot arabe « fatq » [فَتق] désigne quant à lui l’action de rompre, de séparer, de dessouder. C’est le mot « fataqnā »[فَتَقْنَا] qui est utilisé dans le verset, le suffixe « -na » désignant la premièree personne du pluriel (“Nous” les avons séparés)

Ce passage semble corroborer la théorie du Big Bang, qui correspond à l’explosion de la masse dense primordiale puis de son expansion, pour former l’univers tout entier. Il faut noter que la théorie du Big Bang reste une spéculation, toutefois l’univers est généralement considéré comme ayant formé un « élément » compact qui aurait « éclaté », puisque beaucoup d’astres s’écartent d’un « point central ».

Le « Nous » utilisé ici (« Nous les avons séparés ») est un « Nous » de majesté. Ici, c’est Allah (le Dieu unique) qui « parle ».

Le « Nous » de majesté est souvent employé dans le Coran lorsqu’il est question d’une action extraordinaire, manifestant la puissance du Créateur.

Si vous êtes intéressé(e) par ces aspects singuliers du Coran, nous vous invitons à découvrir notre livre “Miracles et signes divins dans le Coran” :

Suivre et partager :
error

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *