contact@la-recherche-du-savoir.fr

Les cieux sans piliers visibles

Les cieux sans piliers visibles

« Allah est celui qui a élevé les cieux [s-samāwāti : السَّمَاوَاتِ] sans piliers que vous puissiez voir (…) »

Coran, sourate 13, « Ar-Ra‛d » (Le tonnerre), verset 2

« Il (Allah) a créé les cieux [s-samāwāti : السَّمَاوَاتِ] sans piliers que vous puissiez voir (…) »

Coran, sourate 31, « Louqmān », verset 10

Il semblerait qu’au VIIème siècle, beaucoup d’Arabes de la période préislamique [Al-djāhiliyya] pensaient que le ciel tenait sur des colonnes, ce qui l’empêcherait de s’effondrer sur la terre. Ces piliers auraient été placés aux extrémités de la terre, comme pour soutenir une table. Ce verset réfute donc une idée répandue à l’époque, puisqu’il dénie l’existence de piliers qu’on puisse observer à l’œil nu.

Il faut souligner la précision du texte : il ne nie pas l’existence de « piliers » non visibles. Or, une force invisible permet justement de soutenir la voûte terrestre : la faible densité atmosphérique associée à la gravité terrestre permet de retenir de l’atmosphère. Il aurait suffi d’une gravité six fois plus faible, comme sur la lune, pour que l’atmosphère « s’échappe ». À l’inverse, si la gravité avait été plus forte, alors l’air serait plus dense et l’atmosphère risquerait de « s’écraser » sur terre (alors que l’atmosphère s’étend sur plus de 500 kilomètres).

Les données scientifiques d’aujourd’hui sont en harmonie avec ces versets.

Si vous êtes intéressé(e) par ces aspects singuliers du Coran, nous vous invitons à découvrir notre livre “Miracles et signes divins dans le Coran” :

Suivre et partager :
error

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *